Le Mag Distingo

Mag Distingo • Epargne • Changer de banque, mode d’emploi

Changer de banque, mode d’emploi

Epargne
Si de nombreux Français ont envie de changer de banque, la plupart hésitent à franchir le pas par crainte des démarches. Pourtant, la loi Macron a considérablement simplifié le passage d’un établissement à l’autre. Voici comment procéder si vous décidez de vous lancer.
Epargne

1 – Le tournant de la loi Macron

Le saviez-vous ? En 2017, la loi Macron a officialisé le « service d’aide à la mobilité bancaire » afin de favoriser la concurrence et d’inciter les établissements à améliorer leurs tarifs. Depuis, toutes les banques sont dans l’obligation de proposer ce service gratuitement, y compris les banques en ligne : fini les démarches à rallonge aux allures de parcours du combattant. Bien pratique à l’heure où de nombreux consommateurs cherchent à réduire leurs frais bancaires !

Concrètement, l’agence où vous souhaitez ouvrir un compte s’occupe de toutes les démarches. Elle récupère votre pièce d’identité et votre RIB actuel, avant de vous faire signer un mandat de mobilité bancaire qui va l’autoriser à effectuer les formalités pour vous. Vous devez lui préciser les revenus et prélèvements (salaires, factures…) que vous souhaitez transférer sur votre nouveau compte. Bon à savoir : il est tout à fait possible de conserver certaines opérations dans votre ancienne banque tout en possédant un autre compte ailleurs. Cela vous permettra d’essayer un nouvel établissement sans vous engager définitivement.

 

2 – Une démarche automatisée

Une fois que vous avez signé le mandat de mobilité bancaire, tout est automatisé. Votre banque d’origine doit fournir la liste de vos opérations récurrentes à votre nouvelle banque : virements automatiques, prélèvements et autres chèques non débités au cours des treize derniers mois. Ce sont aussi les banques qui s’occupent des transferts de prélèvements mensuels (impôts, opérateurs télécoms, fournisseurs d’énergie, assurances, etc…) en contactant elles-mêmes les débiteurs et créanciers. A noter que les chèques émis mais non débités sont valables un an et huit jours : pensez à laisser la somme correspondante sur votre ancien compte le temps qu’ils aient été encaissés.

 

3 – Des délais réduits

La loi prévoit que le transfert de banque soit bouclé en 22 jours maximum. Une fois que vous êtes est titulaire d’un nouveau compte bancaire, il vous suffit d’adresser une demande de résiliation par lettre recommandée avec avis de réception à votre ancienne banque pour la clôture définitive du compte. Pensez tout de même à vérifier en amont que tous vos débiteurs et créanciers ont bien été prévenus pour éviter les mauvaises surprises.

 

Attention, le service de mobilité bancaire ne s’applique qu’aux comptes de dépôt, c’est à dire les comptes courants. C’est donc à vous de demander la clôture des livrets d’épargne et des comptes titres, avant d’en ouvrir d’autres dans une nouvelle banque. Les crédits à la consommation et les prêts immobiliers ne peuvent pas non plus bénéficier du service de changement de domiciliation bancaire. Si vous en possédez, il faudra négocier un rachat de crédit avec votre nouvelle banque.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Nos conseillers sont à votre disposition

0970 81 82 83

Du lundi au samedi de 9h à 19h hors jours fériés. Coût d'un appel local.