Le Mag Distingo

Mag DistingoEpargne • Le livret A en 2021, quels avantages ?

Le livret A en 2021, quels avantages ?

Epargne
Le livret A est le placement le plus populaire de France avec 8 français sur 10 qui en détiennent un. Depuis mars 2020, le livret a enchaîné les records d’encours malgré un taux de rémunération historiquement bas. Au total, ce sont 40,66 milliards d’euros qui sont venus grossir la cagnotte du Livret A en dix-huit mois de crise sanitaire. Les Français sont les rois de l’épargne ! Nous sommes les champions des bas de laine bien remplis en Europe, avec un taux d’épargne avoisinant les 15 % de nos revenus disponibles. Comment justifier un tel engouement ? Quels sont les avantages du livret A ?
Epargne

1 – L’épargne de précaution

Personne n’est à l’abri d’un coup dur. Le Covid nous l’a durement rappelé. L’épargne de précaution joue alors un rôle primordial. C’est une réserve d’argent disponible immédiatement et qui permet de parer aux dépenses imprévues. Il est important avant de souscrire un prêt immobilier ou de placer de l’argent sur une assurance vie ou un PEA, d’avoir constitué une épargne de précaution. Voiture en panne, achat coup de cœur, machine à laver à changer, fuite dans la toiture, réparation urgente, etc. Avoir un bas de laine bien rempli permet de faire face à ces imprévus sans empiéter sur son confort de vie. Les livrets d’épargne réglementés constituent une bonne solution car ils sont absolument sans risque, liquide et sans fiscalité. De plus, l’argent placé sur un livret est « psychologiquement indisponible ». On se sert du compte courant et on ne touche pas à son livret, sauf en cas de coup dur ! Bien sûr, n’oubliez pas de remplumez le matelas après une ponction sur votre livret.

 

Au-delà d’une réserve d’argent disponible, l’épargne de précaution a des effets non négligeables sur le bonheur. Se sentir riche, ce n’est pas forcément avoir de gros revenus, c’est avant tout détenir un montant suffisant d’épargne liquide. Les études l’ont prouvé : à salaire égal, les personnes possédant le plus d’épargne se disent très satisfaites de leur vie et en très bonne ou excellente santé. L’explication est double : l’épargne apaise les angoisses, renforce le sentiment de sécurité et permet de réaliser ses rêves, comme un voyage ou l’achat d’une maison.

Les différents types d’épargne n’impactent pas le bonheur de la même façon. C’est l’épargne de précaution, immédiatement disponible en cas de coup dur, qui a l’effet le plus significatif sur le bonheur, comme l’a montré une étude réalisée au Royaume-Uni en 2016 (« How Your Bank Balance Buys Happiness : The Importance of “Cash on Hand” to Life Satisfaction », publiée en 2016 par l’American Psychological Association). En revanche, l’épargne en action n’exerce pas la même influence. Les émotions fluctuent en même temps que les performances boursières et l’anxiété prend le pas sur le bonheur.

 

Mais tous les Français ne sont pas impactés de la même façon. Les profils dits extravertis, qui ont un faible besoin de contrôle sur la vie et tolèrent mieux le risque, ne verront pas leur niveau de bonheur augmenter autant que les autres profils.

 

Tout comme le niveau de bien-être, le montant optimal d’une épargne de précaution diffère d’un foyer à l’autre. Il est intrinsèquement lié aux revenus de chacun. On conseille généralement d’avoir de côté environ trois mois de salaire.

 

 

2 – Les livrets réglementés : comment ça marche ?

Les livrets réglementés sont ceux dont les principales caractéristiques sont fixées par l’État. Il s’agit du livret A, du livret de développement durable et solidaire (LDDS), du livret jeune, et du livret d’épargne populaire (LEP), ce dernier étant soumis à conditions de ressources. Comme son nom l’indique, l’épargne réglementée est encadrée par les pouvoirs publics. Les conditions d’éligibilité, la somme maximum que l’on peut placer, les modalités de versement périodique, le taux de rémunération, ou encore la fiscalité sont fixés par l’État.

Ils ne présentent aucun risque de perte en capital, c’est-à-dire que son détenteur est assuré de récupérer les sommes qu’il a mises. Ils sont sans frais, exonérés d’impôt comme de prélèvements sociaux et offrent la possibilité d’effectuer des retraits à tout moment. Les intérêts sont versés une fois par an, en début d’année.
Attention : chaque épargnant ne peut détenir qu’un seul livret par type de livret.

 

Quelques caractéristiques du livret A :

– Les intérêts sont calculés obligatoirement par quinzaine.

– Les minimums de versements et de retraits sur le livret A sont de 10 euros. Pour rappel, il faudra également 10 euros à placer sur votre livret lors de son ouverture.

– A chaque fin d’année, le 31 décembre, les intérêts sont calculés et ajoutés au solde du Livret. Lors de cette capitalisation des intérêts, le montant du plafond, à savoir 22 950 euros depuis le 1er janvier 2013 peut être dépassé.

– Pour les associations à but non lucratif (de type loi 1901), le plafond de dépôt est fixé à 76 500 euros.

– Le Livret Bleu distribué par le Crédit Mutuel est identique au Livret A. Il ne peut être cumulé avec un Livret A que s’il a été ouvert avant le 1er septembre 1979.

 

Le taux de rémunération est fixé par l’État. A 8,5% en 1981, il a continuellement chuté. Depuis le 1er février 2020, le taux très faible de 0,50 % ne permet plus de se protéger de l’inflation qui est d’environ 1 %. Pourtant, se focaliser uniquement sur le rendement constituerait une erreur. D’autres paramètres sont à prendre en compte au moment d’investir son argent.

 

 

3 – Les avantages du livret A

Le livret A, vieux de 200 ans, garde une place de choix dans les produits d’épargne préférés des Français. Tour d’horizon des avantages :

– Il n’y a aucun frais. 100 € versés sont donc 100 € investis. Il n’y aucune pénalité en cas de retrait.

– Il est ouvert et disponible pour tous. Le livret A est accessible à toute personne physique, quel que soit son âge et sa situation monétaire et fiscale. Vous pouvez ouvrir un Livret A au nom de votre enfant, dès sa naissance. Il est également ouvert aux associations, aux syndicats de copropriété et aux organismes HLM.

– Il a une durée illimitée. Vous pouvez donc le garder à vie et effectuer des versements libres jusqu’à la limite de son plafond d’investissement de 22 950 €.

– Il est 100% garanti et sécurisé. La rémunération est faible (0,5%) mais offrira à tout épargnant une épargne sécurisée contrairement à certains placements, certes plus attractifs, mais qui ne garantissent pas le capital engagé. C’est par exemple le cas des actions ou de l’immobilier (en direct ou via des SCPI).

– Il n’y a aucune fiscalité. Contrairement à certains plans d’épargne comme l’assurance-vie en fonds en euros par exemple, le livret A est exonéré d’impôts et de prélèvements sociaux. Il convient en effet de ne pas oublier l’impact du cadre fiscal et de ne pas s’arrêter au rendement brut affiché. Un livret bancaire ordinaire au taux de 0,7% est a priori plus intéressant qu’un Livret A au taux de 0,5%. Mais alors que le second est exonéré de fiscalité, le premier est soumis à une taxation.

– Les fonds sont liquides. Votre argent placé est facilement disponible, dès que vous le souhaitez, sans frais. Dans la majorité des banques, c’est vous qui gérez les retraits et les versements sur votre livret, depuis votre espace bancaire personnel en ligne.

 

Il est important de regarder les conditions dans lesquelles le capital peut être récupéré. La liquidité n’est pas la même sur des parts de SCPI ou un livret. Récupérer des liquidités sur une assurance vie avant son terme peut être couteux, et parfois impossible sur certains support (tontine financière, sofica, etc.)

 

De nombreuses banques proposent le livret A et les conditions sont les mêmes partout.
Toutes les banques traditionnelles et les banques en ligne vous offrent la possibilité de souscrire à ce plan d’épargne, toujours à condition de posséder un compte dans cette banque et de ne pas posséder déjà ce type de placement.

 

En résumé, au moment d’envisager un investissement, il est essentiel d’avoir une vision d’ensemble dans laquelle le rendement n’est qu’un critère parmi d’autres (sécurité, liquidité…). Cette approche globale apparaît on ne peut plus pertinente dans les périodes d’incertitudes comme celle que nous traversons actuellement.

 

 

Le chiffre clé : Un nouveau record atteint : 346 Milliards d’encours sur les livrets A en août 2021

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Nos conseillers sont à votre disposition

0970 81 82 83

Du lundi au vendredi de 9h à 19h, et le samedi de 10h à 17h, hors jours fériés. Coût d'un appel local, numéro non surtaxé.