Le Mag Distingo

Mag DistingoEpargne • Livret A ou LDDS, que faut-il choisir ?

Livret A ou LDDS, que faut-il choisir ?

Epargne
En 2022, les Français ont déposé 22,18 milliards d'euros de plus qu'ils n'en ont retiré sur leur livret A et le Livret de Développement Durable et Solidaire. Mais les chiffres cachent un net déséquilibre entre les deux livrets : 19 milliards d’euros pour Livret A contre 3 milliards d’euros pour le LDDS ? Le déséquilibre est-il justifié ?
Epargne

1 – Récapitulatif des caractéristiques du Livret A

Examinons le livret A en détail. Il est le livret indispensable pour se constituer une épargne de précaution. Il est réglementé et donc totalement défiscalisé, vous ne paierez aucun intérêt sur vos gains. Le taux de rémunération est fixé par l’État, à 2% depuis le 1er aout 2022. Ces livrets sont individuels et il est possible d’en ouvrir un par enfant dès sa naissance. Ils permettent de placer des liquidités sans risques pour le capital et d’en disposer librement. Le livret A est proposé par toutes les banques depuis 2009. Attention : il est interdit d’en détenir plus d’un, sous peine de contravention.
Les intérêts sont calculés obligatoirement par quinzaine. A chaque fin d’année, le 31 décembre, les intérêts sont calculés et ajoutés au solde du Livret. Lors de cette capitalisation des intérêts, le montant du plafond, à savoir 22 950 euros depuis le 1er janvier 2013 peut être dépassé. Les minimums de versements et de retraits sur le livret A sont de 10 euros. Pour rappel, il faudra également 10 euros à placer sur votre livret lors de son ouverture.

 

2 – Le Livret A présente néanmoins plusieurs contraintes

Un calcul vaut mille mots. Admettons que vous stockiez 5 000 € sur votre Livret A. Avec un taux d’intérêt annuel à 2 %, vous toucheriez donc 100 € environ d’intérêts. Soit 5100 € en tout. C’est donc peu pour envisager un gros projet… du moins sur une seule année. Les intérêts calculés chaque année reprennent la totalité de la somme de l’année précédente, intérêts compris. Autrement dit, en année 2, votre somme de 5100 € en vaudra 5202 €, et ainsi de suite.
Autrement dit : le Livret A permet à votre argent de faire des petits, mais dans une proportion très modeste qui ne contre pas l’inflation. Si vous voulez des plus-values plus importantes, mieux vaut vous orienter vers d’autres supports d’investissement.

 

3 – Les contraintes du livret A

La limite du plafond de dépôt à 22 950 euros.
Comme décrit ci-dessus, le taux de 2 % du livret A avec l’inflation galopante ne suffit pas à protéger son épargne de l’inflation.
Il est impossible de transférer ce livret d’une banque à l’autre.
Une personne ne peut en posséder qu’un seul. Il faut donc le clôturer et placer les fonds ailleurs avant de décider d’en ouvrir un autre.

Se focaliser uniquement sur le rendement constituerait une erreur. D’autres paramètres sont à prendre en compte au moment d’investir son argent sur un livret A : il n’y a aucun frais.
Il est ouvert et disponible pour tous. Il a une durée illimitée. Il est 100% garanti et sécurisé. Il n’y a aucune fiscalité et les fonds sont liquides.

 

4 – Quelques caractéristiques des LDDS

En 2022, les Français ont épargné 3 milliards d’euros sur le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS). Un livret au fonctionnement particulier, dont le taux d’épargne est garanti et qui permet de financer l’économie locale et solidaire. L’épargne reste 100% disponible et les intérêts peuvent être reversés à des associations. Un livret à étudier de près !

 

5 – Le fonctionnement du LDDS

Successeur du Codevi, créé en 1983, le LDDS est un livret réglementé non imposable, comme le Livret A. Un contribuable ne peut en souscrire qu’un seul, dans la banque de son choix (deux au maximum par foyer fiscal). Il est rémunéré au même taux que le Livret A, soit 2 % depuis le 1er août 2022. Vous êtes libre de vos mouvements, à raison d’un plancher de 15 euros par opération. Comme pour le Livret A, votre argent produit des intérêts pour chaque quinzaine complète : du 1er au 15. Les minimums de versements et de retraits sur le LDDS sont de 10 euros. A chaque fin d’année, le 31 décembre, les intérêts sont calculés et ajoutés au solde du Livret. Lors de cette capitalisation des intérêts, le montant du plafond, à savoir 12000 euros peut être dépassé. Il n’y a aucun frais. Il est ouvert et disponible pour tous avec une durée illimitée. Il est 100% garanti et sécurisé et surtout bénéficie d’une fiscalité nulle.

 

6 – L’objectif solidaire du LDDS

Le LDDS a pour objectif de contribuer au financement des PME et de l’économie sociale et solidaire. Avec votre LDDS vous soutenez l’économie sociale et solidaire de votre région et le développement durable. En effet, les banques doivent utiliser au minimum 5 % des sommes collectées dans le cadre du LDDS pour octroyer des prêts pour l’amélioration de la performance énergétique du logement, à des taux attractifs. Les travaux éligibles sont des travaux d’économie d’énergie réalisés dans des logements individuels ou collectifs qui servent d’habitation principale ou secondaire, ou qui sont loués. Par exemple : des matériaux d’isolation thermique, des appareils de régulation de température, des appareils de production d’énergie, etc. Ce sont les banques qui contrôlent l’éligibilité des travaux à partir des devis.
Il n’est pas nécessaire d’avoir un LDDS pour bénéficier du prêt développement durable. Ce prêt peut être octroyé aux particuliers, aux copropriétés et aux professionnels du bâtiment.

 

7 – Quelques chiffres

Le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) a récolté 160 millions en mai 2022, portant sa collecte nette depuis janvier 2022 à 2,3 mds€. L’encours total du LDDS s’élève à 128,6 mds€. Au 31 décembre 2021, le nombre de LDDS s’élève à 24,5 millions, soit un taux de détention de 45,9% dans la population française.

 

8 – Le mécanisme de don

À tout moment, vous pouvez choisir d’aller plus loin en aidant via un ou plusieurs dons l’une des associations partenaires de votre banque. Le don peut se faire en capital à partir de votre livret, en respectant le minimum de 10 euros ou à partir des intérêts de votre livret. Votre don sera réalisé le 31 décembre de l’année en cours et vous pouvez choisir de reverser les intérêts de votre livret à des associations différentes. En quelques clics vous aidez ainsi une association caritative et profitez d’une économie d’impôt.

 

9 – Lequel choisir ?

Les deux livrets disposent des mêmes caractéristiques, avec un plafond plus faible pour le LDDS. Souvent votre banque vous proposera d’attendre d’atteindre le plafond du Livret A avant d’ouvrir un LDDS. Avec un LDDS, vous êtes sûrs que votre épargne sert à financer des projets locaux et solidaires. C’est un excellent moyen de soutenir les initiatives locales. Les fonds déposés sur le LDDS permettent également de financer les travaux de rénovation énergétique.
Les deux supports sont de bonnes options pour une épargne de précaution, c’est-à-dire pour mettre des sommes de côté dont vous pourriez avoir besoin très rapidement en cas de dépenses imprévues ou de coup dur.
Alors, livret A ou LDDS ? Les deux se valent, se ressemblent et constituent de bons supports si l’on recherche la liquidité et la sécurité avant tout.

On pourrait presque parler de jumeaux tant les ressemblances entre Livret A et LDDS sont plus nombreuses que leurs différences. Le taux de rémunération est identique entre les deux enveloppes. Il en va de même pour la fiscalité applicable (absence d’impôt et de prélèvement sociaux à la sortie) ce qui en font des supports très souples. Le calcul des intérêts se fait également par quinzaine sur les deux livrets.
Les différences résident principalement dans les plafonds maximums. Le plafond d’un LDDS est de 12.000 euros alors que celui d’un Livret A est de 22.950 euros. Il faut également signaler que les conditions d’éligibilité ne sont pas les mêmes : alors qu’il est possible pour un mineur d’être bénéficiaire d’un Livret A (ouvert par ses parents en son nom), un LDDS ne peut être ouvert que par une personne majeure ayant son domicile fiscal en France.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Nos conseillers sont à votre disposition

0970 81 82 83

Du lundi au vendredi de 9h à 19h, et le samedi de 10h à 17h, hors jours fériés. Coût d'un appel local, numéro non surtaxé.