Le Mag Distingo

Mag DistingoEpargne • Quel est le meilleur placement quand on est jeune actif ?

Quel est le meilleur placement quand on est jeune actif ?

Epargne
De 18 à 30 ans, on a envie de voyager, de faire la fête, de dépenser son argent, pas de le mettre de côté ! En tant que jeune actif, il est rare que l’on entende parler d’investissement ou de placement d'argent dans son cercle d’amis. Cependant, c’est précisément à cette période de notre vie qu’il convient de faire des choix judicieux en matière d’épargne et d’investissements afin d’accroître son indépendance financière assez rapidement. Même si votre apport est minimal, plusieurs solutions existent pour que vous puissiez placer votre argent et ainsi vous constituer une solide épargne pour l'avenir. Tour d‘ horizon des meilleurs placements quand on est jeune actif.
Epargne

1 – L’épargne de précaution : l’investissement numéro 1

L’épargne de précaution est l’investissement roi lorsque l’on a 20 ans. Les livrets sont entièrement gratuits et permettent d’épargner de l’argent sans prendre le moindre risque. Il n’y a aucun frais d’ouverture, de clôture ou de gestion. En cas de coup dur, vous pouvez piocher dans votre cagnotte, l’argent reste disponible à tout moment. Les livrets bancaires sont ainsi une façon intéressante de s’initier à l’épargne, en prenant l’habitude de placer régulièrement de l’argent. On peut débuter même avec de très faibles revenus. Ces placements présentent également l’avantage de ne pas être fiscalisés. Toutefois, l’absence de risque et de fiscalité de ces placements est compensée par peu de rentabilité et des plafonds bas : le livret A est rémunéré à un taux de 1 % depuis le 1er février 2022 avec un maximum de 22 950 euros tandis que le livret Jeune, un placement pour les jeunes dès 16 ans, toujours au taux de 1%, a un plafond de 1600 euros et devra être obligatoirement fermé à 26 ans.
Les super livrets comme notre livret d’épargne Distingo dispose régulièrement d’offres promotionnelles avec des taux attractifs. Ces livrets sont soumis à imposition mais avec un plafond de versement nettement plus élevé : jusqu’à 10 000 000 d’euros.
Le LEP, si vous êtes faiblement imposé, permet un taux de rémunération supérieur au livret A (taux d’intérêt de 2,2 % en 2022) pour les personnes aux ressources modestes, le tout sans aucune imposition.

 

2 – Investir dans l’immobilier

Le PEL pour sécuriser un taux d’emprunt préférentiel

Pour vos futurs achats immobiliers, l’investissement dans un PEL peut être intéressant. Avec un ticket d’entrée à 225 euros et des versements minimum de 45 euros par mois, le PEL convient aux jeunes qui souhaitent mettre de côté mensuellement, sur une période de 4 à 15 ans, pour investir dans un projet immobilier. Plafonné à 61.200 euros, un PEL rapporte environ 1% brut. L’argent que vous y placez ne doit pas y être retiré avant 4 ans, sous peine de clôture du compte. Le PEL permet de bénéficier d’un avantage important : vous pouvez profiter d’un taux d’emprunt immobilier préférentiel de 2,20% pour un montant maximum de 92 000 euros. Bien évidemment, le futur propriétaire devra vérifier si ce taux proposé est plus flatteur que celui de la banque prêteuse.

 

La SCPI pour investir dans la pierre papier

Investir dans l’immobilier n’est pas réservé uniquement aux personnes qui gagnent bien leur vie. Être jeune actif et investir son patrimoine en prenant part à une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est tout à fait possible. Ces sociétés vous permettent d’acheter les parts d’un patrimoine immobilier, et non pas directement le bien. Vous investissez dans la pierre en vous libérant des contraintes liées à la gestion, à l’entretien et aux coûts qu’engendrent l’achat d’un appartement ou d’une maison. Vous touchez ensuite le montant du loyer qui correspond aux parts que vous avez achetées, et bénéficiez de la plus-value lors de la revente.
L’investissement en SCPI s’envisage sur le long terme. Le capital n’est pas garanti, s’agissant d’un placement immobilier. Pour tous, et donc, pour les jeunes actifs également, il s’agit d’un placement extrêmement efficace pour se générer du capital régulier. De plus, acquérir les parts d’un patrimoine immobilier de cette manière ne nécessite pas de mobiliser des sommes d’argent trop importantes : c’est un plus indéniable quand on débute sa vie professionnelle.

 

L’achat d’un bien immobilier

Il suppose un engagement sur du long terme, parfois difficile à envisager à 20 ans. Mais si vous êtes prêt, alors sachez que les banques ont mis en place des prêts permettant de faciliter l’accession à la propriété en faisant bénéficier, en tant que « primo-accédant », de taux zéro cumulable notamment via le PAS (Prêt à l’Accession Sociale).

 

L’assurance-vie, un excellent investissement pour tout le monde !

À tort, beaucoup de jeunes estiment que l’assurance-vie ne concerne que les personnes âgées. Et pourtant ! En tant que jeune actif, voire avant, l’assurance-vie se présente comme un placement très avantageux pour se constituer une épargne rentable sur le long terme. Sa fiscalité devient optimale à partir de 8 ans. Il vaut mieux l’ouvrir le plus tôt possible !
Pour rappel, l’assurance-vie peut se composer de fonds en euros dits « sans risques », ou de fonds en actions/obligations qui comportent davantage de risques, mais pouvant rapporter davantage.

 

Penser à la retraite à 25 ans ? Oui, c’est une bonne idée !

Certes, on n’a pas envie de penser à la retraite à 25 ans, mais la préparer jeune présente pourtant de nombreux avantages. En effet, ce placement permet de faire fructifier des dividendes et intérêts sur une longue période, tout en bénéficiant d’une déduction fiscale aux versements, ou d’une fiscalité allégée à la sortie.
Avec le PER, votre épargne est bloquée jusqu’à la retraite. Soyez rassuré cependant, car une sortie anticipée du contrat est possible en cas d’acquisition de la première résidence principale ou de fin d’indemnisation à la suite d’une période de chômage.
Tout comme l’assurance vie, le PER propose un fonds sécurisé en euros, ainsi que des unités de compte permettant d’investir en obligations, en actions, en SCPI, en trackers, selon les modalités du contrat souscrit.
Il existe également un PER disponible en entreprise et alimenté par l’épargne salariale. Vous pouvez alors, en tant que salarié, profiter d’un abondement (versement complémentaire payé par l’employeur en plus de la participation, intéressement, et/ou versements volontaires).

 

Il faut prendre des risques pour de meilleurs rendements

La bourse vous intéresse ? Pourquoi ne pas débuter via le PEA ? Il s’agit en effet du placement qui dispose du plus gros potentiel de hausse, dans la limite de 150 000€ de plafond.
La bourse est un placement à long terme, fonctionnant de façon cyclique. Ainsi, bien qu’une baisse passagère soit possible, le cours de la bourse a toujours fini par remonter. Pour limiter les risques, opérez des versements réguliers, quel que soit le prix de l’action, de façon à lisser le risque dans le temps et privilégiez des trackers, ce sont des instruments financiers qui répliquent les performances d’un marché (par exemple, le CAC 40).
Deux autres placements potentiellement très rentables existent mais attention : votre capital ne sera absolument pas garanti ! Le crowdfunding (ou financement participatif) permet d’investir dans des projets portés par des particuliers, des associations ou des entreprises. Si le projet réussit, on peut envisager un gain conséquent (proportionnel à sa mise). Le crowdfunding peut constituer un excellent outil de diversification mais le risque de perdre tout votre investissement est grand, car rien ne vous garantit que le projet que vous avez soutenu financièrement va survivre ni même générer un quelconque gain. Il faut multiplier les investissements dans différents projets pour modérer le risque.
Vous pouvez également placer votre argent sur un livret crypto. Les résultats sont extrêmement aléatoires et il vaut mieux y placer un petit pourcentage de son patrimoine seulement.

 

Pour conclure : même à partir de 500 euros, 1.000 euros ou 10.000 euros, on peut déjà élaborer une stratégie de patrimoine. Débuter, c’est aussi apprendre, se renseigner et donc gagner une culture financière. Il est intéressant de sortir du tout sans risque et s’ouvrir à des placements un peu plus rentables.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Nos conseillers sont à votre disposition

0970 81 82 83

Du lundi au vendredi de 9h à 19h, et le samedi de 10h à 17h, hors jours fériés. Coût d'un appel local, numéro non surtaxé.