Le Mag Distingo

Mag Distingo • Epargne • Votre épargne est-elle protégée en cas de crise financière ?

Votre épargne est-elle protégée en cas de crise financière ?

Epargne
L’épidémie que nous traversons soulève de multiples interrogations, et la crainte d'une crise bancaire en Europe se fait ressentir. Dans ce contexte inédit, l'épargne des ménages est-elle bien protégée ? On fait le point sur les mécanismes qui existent pour éviter que vous ne perdiez vos économies.
Epargne

1 – Un système très encadré

Si votre banque fait faillite en raison de la crise financière mondiale liée au Covid, est-ce que vous risquez de perdre l’argent que vous y avez placé ? La réponse est non. Le Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR) permet d’indemniser les clients en cas de défaillance de leur établissement bancaire, dans la limite de 100 000 euros par déposant et par établissement. Aucun rapport avec la Banque de France : il s’agit d’une institution de droit privé créée en 1999 et gérée par les banques.

Les détenteurs de contrats d’assurance-vie sont également protégés via un autre dispositif, le Fonds de garantie des assurances de personnes (FGAP). Il indemnise à la fois les assurés, les adhérents et les bénéficiaires en cas de défaillance de la société d’assurance face à la crise, avec un plafond de 70 000 euros par assuré.

 

2 – Des garanties différentes selon les supports 

En cas de crise financière mondiale, le FGDR couvre tous les types de dépôts : comptes courants, comptes à terme, livrets bancaires, livrets jeunes, épargne logement (CEL et PEL), livret d’épargne populaire (LEP) bancaire ou encore compte espèces attaché à un PEA. Et ce n’est pas tout : il garantit également les titres détenus par les particuliers : actions, obligations, parts d’OPCVM…Bon à savoir en cas de crise boursière !

En revanche, l’épargne placée sur un livret A, un livret de développement durable et solidaire (LDDS), et un livret d’épargne populaire (LEP) est garantie en totalité par l’État, et non par le mécanisme de garantie des dépôts. La bonne nouvelle, c’est que les sommes placées sur ces livrets d’épargne ne sont pas décomptées du plafond de 100 000 euros. En clair, si vous possédez dans un même établissement 100 000 euros de dépôts et 20 000 euros sur un livret A, vous serez couvert pour l’ensemble de vos avoirs.

 

3 – La directive relative au redressement des banques : une menace pour votre épargne ?

La directive relative au redressement des banques et à la résolution de leurs défaillances (BRRD) peut faire peur. Elle prévoit que les comptes clients dotés de plus de 100 000 euros de dépôts pourraient être gelés ou prélevés pour contribuer au sauvetage de leur banque en cas de crise économique majeure. Même si un tel scénario reste peu probable, pensez à diversifier vos placements en ouvrant un deuxième compte dans une autre banque si votre épargne dépasse le plafond de garantie.

 

Vous ne voulez prendre aucun risque ? Optez pour une épargne sécurisée grâce au Livret d’Epargne Distingo et au Compte à Terme Distingo.

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Nos conseillers sont à votre disposition

0970 81 82 83

Du lundi au samedi de 9h à 19h hors jours fériés. Coût d'un appel local.