X

INFORMATION : Nous vous rappelons que le siège social de PSA BANQUE FRANCE a été transféré de Gennevilliers à Poissy (78300), 2-10 boulevard de l'Europe, et est désormais immatriculé au RCS de Versailles (652 034 638). A compter du 23 septembre, nous vous remercions d'adresser tous vos courriers à PSA BANQUE - TSA 84321 - 92563 RUEIL MALMAISON Cedex

Ouvrir
un livret
d'épargne
RECEVOIR une
DOCUMENTATION
Epargne
Au premier abord, investir à l’étranger peut faire peur. Pourtant, les démarches sont plus simples que ce que l’on pourrait imaginer : des sociétés spécialisées ont vu le jour pour prendre en charge toutes vos démarches et ainsi élargir vos perspectives d’investissement. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela est intéressant ! Ensemble, faisons le point sur tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer.

Investir à l’étranger, une bonne solution ?

09/09/2020

Un investissement intéressant en période de crise

Nous le savons, la crise Covid-19 n’a pas touché tous les pays de la même façon. Toutes les économies ne sont donc pas forcément impactées de la même manière par la crise qui va suivre. Alors pourquoi ne pas investir à l’étranger ? Éviter de placer tous ses actifs dans un seul et même pays est positif, en particulier en ce moment !

Vous pensez qu’investir à l’étranger est réservé aux grandes fortunes ? Détrompez-vous ! Aujourd’hui, ce type de placement se démocratise. De plus, vous avez parfaitement le droit d’investir tout ou partie de votre patrimoine hors de France, les capitaux étant libres de circuler.

 

Les placements mobiliers, premier choix d’investissement

Depuis plusieurs années, les grands gestionnaires commercialisent en France des placements mobiliers étrangers (Sicav, obligations, etc.) et ce sont eux qui séduisent le plus les épargnants. Ces placements sont gérés au sein d’un portefeuille diversifié.

Sachez qu’une part importante de ce portefeuille reste consacrée à des actions ou obligations françaises. Par exemple, une Sicav (Société d’Investissement à Capital Variable) n’aura que 51 % de ses actifs positionnés en Malaisie, et le reste en France.

 

Investir dans d’autres banques européennes

Avec l’évolution de la crise, il peut être pertinent de regarder comment les taux d’intérêt évoluent hors de nos frontières. La start-up berlinoise Raisin propose aux épargnants français de placer leur argent dans d’autres banques européennes partenaires. Objectif : profiter de meilleurs taux et obtenir un rendement au-dessus du taux d’inflation. Les dépôts sont intégralement garantis jusqu’à 100 000 € par banque.

Ces livrets épargne et comptes de dépôt à terme fonctionnent sur le même modèle de ce que l’on trouve en France, donc sans risque. Ce concept encore peu connu en France a déjà séduit de nombreux épargnants allemands.

 

Les risques à prendre en compte avant un investissement à l’étranger

Évidemment, investir à l’étranger n’est pas sans risque, en particulier dans les pays pauvres : effondrement du marché, troubles politiques, insécurité, crise économique majeure, dévaluation de la monnaie… Même en Europe, tout changement de politique peut avoir des répercussions sur l’épargne. Citons par exemple le Brexit, qui a provoqué une chute de la livre Sterling.

Si vous êtes attiré par la fiscalité avantageuse des placements à l’étranger, gardez aussi en tête que tout résidant français a l’obligation de payer l’impôt sur ses revenus, dont ceux provenant de l’étranger.

Le saviez-vous ? Le Livret d’épargne et le Compte à terme Distingo de PSA Banque possèdent des taux plus intéressants que la plupart des banques européennes !



#compte à terme #étranger #investissement #livret épargne