X

ATTENTION : Nous avons été alertés de la création de l'adresse PSAGROUPE.FR. Cette adresse n'a aucun lien avec PSA Banque ni avec le Groupe PSA. Le cas échéant, ne donnez pas suite et ne cliquez sur aucun lien.
Des mails frauduleux ont été récemment envoyés de la part de PSABANQUE@EMAIL.COM proposant une offre commerciale en notre nom. Il ne s'agit en aucun cas d'une démarche commerciale de notre Société et vous remercions de ne pas y donner suite. Voir les autres alertes en cours.

Projets

Livret d’épargne mineur : préparer son avenir dès sa naissance

15/07/2019

Vous êtes devenus parents, ou même grands-parents ? Félicitations à vous ! Profitez de ces instants si précieux. Mais n’oubliez pas pour autant de penser à l’avenir de vos enfants dès à présent.

Vos progénitures auront toujours besoin d’un coup de pouce avant de pouvoir s’assumer pleinement financièrement. Permis de conduire, achat de voiture, études, premier appartement, …. font partie des dépenses les plus élevées (et qui plus est, craintes pour les parents !). Toutes les bourses ne pouvant se les permettre, mieux vaut anticiper, et constituer petit à petit une épargne pour son enfant dès son plus jeune âge.

Mon petit devient grand

Et, le montant des frais liés à votre bambin aussi ! Plus il grandira, plus vous devrez mettre la main à la poche. Vous trouviez que les activités du mercredi après-midi avaient un coût élevé ? Malheureusement, ce n’est pas grand-chose comparé à celui des études. Mais n’ayez crainte, pour l’aider, vous n’aurez pas nécessairement besoin de piocher dans vos propres économies. Afin de permettre à votre enfant de financer son indépendance, il suffit d’avoir le réflexe d’épargner… pour lui. La solution ? Mettre régulièrement de côté de l’argent, qui poussera bien vite également ! Ô combien précieuse et utile, cette réserve l’accompagnera dans ses projets. Plus qu’un geste de bienveillance parentale, il s’agit surtout de pragmatisme et de tranquillité d’esprit … pour lui, comme pour vous !

Des économies qui ne chôment pas

En alimentant le livret d’épargne de votre enfant chaque mois, avec des virements programmés adaptés à votre budget, vous arriverez rapidement à lui constituer un joli capital pour son avenir. Des petits montants réguliers, au fur et à mesure, rapportent. Les projets de votre enfant pourraient ainsi être réalisés, grâce à une épargne qui aura travaillé efficacement.

Saviez-vous que vos proches peuvent également alimenter son livret en toute occasion : naissance, anniversaire, Noël, … C’est une idée à leur suggérer, utile et moins risquée qu’un jouet ne correspondant pas toujours à ses goûts.

Une tirelire d’une souplesse incroyable

Oublions cette traditionnelle tirelire en forme de cochon rose, et voyons plus en détails les avantages du livret d’épargne :

  • Avec une durée illimitée et un fonctionnement simple dénué de contraintes lourdes, c’est l’un des produits d’épargne les plus faciles à comprendre et à gérer pour les jeunes.
  • Encore mieux, par sa flexibilité et son accessibilité, il apprend la notion de réserve financière et donne le réflexe d’épargne. Lorsque les enfants disposent d’un peu d’argent ou ont besoin de trésorerie pour un achat ou un projet, ils peuvent placer ou retirer les fonds, quand bon leur semble et sans aucune difficulté.
  • À leurs 18 ans, quand ils deviennent gestionnaires de leur livret, vous pouvez tout de même continuer d’effectuer des versements dessus.

Cette liberté, défiscalisée dans le cas du livret A, est soumise à l’impôt pour les livrets d’épargne non réglementés proposés par des établissements bancaires.

Vous l’aurez compris, accompagner votre enfant dans la vie, c’est lui donner les clefs de l’autonomie. Son épargne grandira avec lui, et au fil des années lui permettra d’avancer dans ses projets. Il ne lui restera plus qu’une chose à faire : vous dire un grand MERCI !

« Parlons peu, parlons bien »

  • Un enfant, quel que soit son âge, est propriétaire de l’argent versé sur son livret d’épargne. En tant que représentant légal, vous êtes, ainsi, gestionnaire de ce patrimoine.
  • À 16 ans, un enfant peut commencer à effectuer des retraits, sous réserve que vous, ses parents, ne vous y opposiez pas. À 18 ans l’argent de son livret lui appartiendra de plein droit.
  • Cumuler virements réguliers et versements ponctuels est possible. Et, par-dessus tout, rapporte lorsque l’argent est placé sur un support performant.
#capital #économies #Livret d’épargne #mineur #naissance #projet #tirelire #virement