Nouveau record du nombre de création d’entreprises en France

Projets
Vous avez créé ou avez un projet de création d’entreprise ? Vous n’êtes pas le seul ! L’entreprenariat a le vent en poupe et ce n’est pas près de s’arrêter. En 2019, plus de 815 000 entreprises ont vu le jour, soit 18 % de plus qu’en 2018 d’après l’INSEE. Ceci grâce, en grande partie, à de nombreuses aides. Est-ce donc si facile de créer et de mettre en œuvre son entreprise et son business plan, et surtout de les faire perdurer ?
Projets

Pourquoi créer son entreprise ?

Avoir un emploi compatible à la fois avec ses attentes, ses objectifs et ses compétences amène souvent à opter pour la création de sa propre entreprise. Mais avant de vous lancer, étudiez votre situation et vos attentes pour être certain de votre décision, et surtout pour partir sur un business plan solide.

Car, les raisons de créer son entreprise peuvent être multiples :

  • Gagner en indépendance et avoir davantage de responsabilités,
  • S’intégrer sur le marché du travail,
  • Avoir un complément ou une augmentation de revenus,
  • Concrétiser une passion ou une volonté de travailler entre proches,
  • Et encore beaucoup d’autres…

Sans oublier que devenir votre propre patron a pour avantage de ne plus avoir à rendre de compte (sauf à l’administration fiscale et à l’Urssaf, bien entendu !).

 

Quelles aides pour la création d’entreprise ?

L’État et de nombreux organismes récompensent l’esprit d’initiative au travers d’aides à la création d’entreprise. Comme : l’ACRE étendue désormais à tous les créateurs et repreneurs d’activités. Et suivant votre situation personnelle et votre structure juridique, l’ARCE permet de maintenir vos allocations Pôle Emploi ou de les verser au capital de votre entreprise.

L’administration fiscale vient aussi vous épauler dans certains cas de figure en réduisant vos impôts sur le revenu, ou en les déduisant des intérêts d’emprunt.

Enfin d’autres aides, micro-crédits et prêts, peuvent être accordés par des structures comme les régions, le Réseau Entreprendre, ou les Plateformes Initiatives Locales.

Outre ces beaux coups de pouce pour votre entreprise individuelle, comptez sur vos économies ! Car, sans apport personnel, ni capital de départ, les banques auront tendance à moins prendre au sérieux votre projet, et donc à être moins enclines à vous accompagner.

 

Un business plan qui s’inscrit dans la durée

Face à l’optimisme, se trouve la réalité des faits souvent moins utopique. La transition entrepreneuriale de la société n’en est qu’à ses prémices en France. En effet, faire perdurer son activité n’est pas toujours aisé face à la charge de travail, au risque financier et à l’incertitude sur le développement du projet.

Actuellement, seul un gros tiers des micro-entreprises restent en activité trois ans après leur création. De plus, contrairement à des salariés, les chefs d’entreprise peuvent connaître des fluctuations de revenus assez importantes lors de variation d’activité.

C’est pourquoi, avant de créer votre entreprise, assurez-vous que :

  • Vos compétences correspondent bien aux besoins requis.
  • Vous n’avez négligé aucune étape avant sa création, comme l’élaboration de votre business plan, et le choix de votre structure et statut juridique.

Certes, créer votre entreprise peut vous permettre de davantage vous épanouir que le salariat, mais n’y allez pas à l’aveugle.

Respectez bien toutes les étapes clefs préparatoires pour être informé des démarches et du parcours à suivre. Et n’oubliez pas de mettre de l’argent de côté pour faire face à l’inconnu !

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Nos conseillers sont à votre disposition

0970 81 82 83 Du lundi au samedi de 9h à 19h hors jours fériés. Coût d'un appel local.
Recevoir une documentation