Travailler dans une start-up ou dans une grosse boîte

Projets
Il est loin le temps où les grandes entreprises étaient les plus attractives. Grâce à l’explosion d’Internet et de start-up très innovantes, le choix devient de plus en plus difficile lorsqu’il s’agit de prendre une décision pour son avenir professionnel. Quel que soit votre âge ou votre profession, vous vous êtes sûrement déjà demandé s’il valait mieux travailler dans une start-up ou dans un grand groupe. Au-delà du business model et du rythme de croissance parfois à deux vitesses, quelle solution choisir ?
Projets

Dans une start-up, la coolitude productive

Dans les petites entreprises, les équipes étant souvent en effectif plus réduit, la structure in extenso gagne en réactivité et en flexibilité. Et vous devez vous adapter en fonction ! Pour cela, il peut vous être demandé d’avoir une vision complète de l’activité et de pouvoir intervenir sur des tâches très diverses. Cette belle aventure est idéale pour développer de multiples compétences et obtenir des responsabilités rapidement.

Les qualités à posséder pour postuler dans une start-up, et surtout pour y faire carrière, sont une belle fibre entrepreneuriale et un fort désir d’apprendre constamment. Effectivement, votre degré d’investissement personnel se voyant et se mesurant facilement, si vous êtes proactif, volontaire et curieux, vous serez très certainement vite gratifié. Ayez aussi en tête que pour briller en société certaines start-ups ont autant le vent en poupe que les géants du luxe !

Par ailleurs, votre salaire peut y être très attractif, voire quasiment équivalent à celui offert par les grandes entreprises. Ce qui vous permet également d’économiser régulièrement. Cependant, même si les possibilités de progression au sein de la hiérarchie sont multiples, les opportunités d’évolution et de formations y sont parfois plus rares.

 

Chez un mastodonte, des moyens structurés

Là, vous changez d’ambiance ! LVMH, L’Oréal, Goldman Sachs… Vous avez sûrement déjà postulé auprès d’une de ces entreprises bien établies. A priori, le salaire y est plus élevé qu’au sein d’une start-up et peut être complété par des primes et avantages qui viennent gonfler votre épargne.

Des sites, comme celui de GlassDoor, donnent davantage de précisions sur ces éléments financiers et des employés y partagent aussi leur expérience lors de phases de recrutement ou même au quotidien. Une aide précieuse pour obtenir des informations concrètes sur l’environnement de travail et le modèle économique, mais aussi pour réussir à vous projeter !

Globalement, dans les grosses entreprises, le travail est bien encadré et les missions et périmètres d’intervention sont très définis. Quant aux opportunités d’évolution, selon votre métier et votre performance sur votre poste, elles peuvent s’avérer très attractives avec des formations, nominations ou mobilités internes.

En résumé, les entreprises bien établies ont un business model difficilement flexible. Néanmoins, cette connaissance et cette expertise permettent de bénéficier d’un cadre de travail rassurant et sécurisant. Et au travers du travail individuel, d’avoir le sentiment d’apporter sa pierre à un grand édifice qui fait sens.

 

Entre les grands groupes et les start-up, l’écart de business model reste important.

Et quelle que soit la structure choisie, en fonction de votre personnalité et de vos souhaits de carrière, constituer une épargne de précaution demeure primordiale face aux imprévus (démission, faillite de l’entreprise, licenciement…).

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Nos conseillers sont à votre disposition

0970 81 82 83 Du lundi au samedi de 9h à 19h hors jours fériés. Coût d'un appel local.
Recevoir une documentation